Asta la Vista

Publié le par LAFONT

Le temps gris de cette semaine n'a pas été propice aux macros ... Je vous présente donc un assortiment de photos de mes dernières vacances estivales dans le Lot, qui m'ont inspirées quelques réflexions sur la vie en général. En toute simplicité, sans prétention, je vous invite à méditer quelques instants sur notre condition d'humain ...
Après un Grenelle de l'Environnement plutôt décevant et plutôt destiné à endormir les consciences, il serait temps de songer à un Grenelle de l'Humanité, mais là, c'est une autre histoire !
Jusqu'à maintenant, et pour longtemps encore, ce sont essentiellement des individus qui ont forgé le corus de l'Histoire, plus que les institutions et autres organismes génétiquement déifiés.



Nous sommes tous nés de la rencontre improbable mais certaine de deux individus de sexe opposé, qui ont réalisé en nous cette indicible fusion génétique. Cet étonnant brassage mixé par les hélices des ADN respectifs de nos parents accompagné des multiples pressions familiales, sociales et culturelles nous a sans cesse recomposé et à finir par bâtir, tant bien que mal, une ébauche d'une conscience de soi, ainsi que des autres, de l'ensemble du monde qui nous entoure. Eternelles questions ... Qui sommes-nous ? Où allons-nous ? Pourquoi vivons-nous ? Nous aurons peut-être des réponses, fugitives comme un éclair, à l'orée de notre vie, ultime compréhension de notre destinée. Arrivés à l'entrée de la Grande Porte, elle s'entrouvrira pour nous révéler la poursuite de cette aventure humaine, à la fois si longue et si courte.
 
Enfermés derrière les barreaux de nos certitudes, le regard se replie contre le nombril. Notre carapace se durcit et nous protège en même temps qu'elle nous éloigne des autres. Prisonniers d'une gangue d'argile, nous nous réfugions dans la chaleur minérale des Enfers de notre conscience.
 
Sans cesse tiraillés entre le souvenir et l'espoir, entre le passé et l'avenir, entre le désespoir et le désir, une partie de notre être régresse en un pâle reflet, à jamais prisonnier du miroir de ses songes perdus.
 
Notre vie n'est que lutte incessante, nous combattons nombre de chimères, à l'abri de nos certitudes manichéennes. Plus ces dernières sont ancrées profondément, plus violentes et intolérantes sont les réactions face à l'inconnu, à l'étranger, aux autres certitudes, ainsi qu'aux doutes de certains.
 
L'humanité possède ce grand pouvoir de créer et de composer à partir de ses émotions, de ses visions, et de ses ressentis. La pensée et notre liberté de l'exprimer, notre volonté de vivre en accord avec nous-mêmes est au dessus de tous les dogmes et de toutes les formes de conformismes qui aliènent ce que nous possédons de plus pur. Uniques de part nos gènes et de notre vécu, nous devons faire le constat que les idées humanistes les plus fortes, ce désir de s'unir sur les plans physiques et spirituels, de contribuer à une évolution positive de l'humanité indépendemment de nos origines, de notre couleur de peau et de nos moeurs respectives, se retrouvent chez un grand nombre d'individus. Nous sommes UN mais faisons partie d'un TOUT.
 
Notre corps rejoindra un jour les profondeurs de Gaïa, nos gènes si uniques, tous les atomes qui nous composent se mêleront à bien d'autres, et se recomposeront afin que se prolonge l'éternel cycle du vivant. C'est une certitude, nous connaîtrons tous cette ultime fusion dans la matrice nourricière de la nature, qui nous fera renaître sous des formes dont nous n'aurons jamais conscience auparavant.
 
Sur les flots impétueux du Temps, l'écume de nos consciences, libérée du poids de nos chairs, parcourera les étendues infinies qui nous séparaient les uns des autres, et elle franchira, composée de ces myriades de bulles pensantes et aimantes, les marches de l'évolution, vers les lointaines contrées de notre destinée.
 


Bon week-end et bonne semaine
à toutes et à tous !

Merci de vos visites et de vos commentaires


YVES


Publié dans Mes photos macro

Commenter cet article

krybaby 04/11/2007 10:32

vraiment magnifique votre blog !!! bravo !!

Fleur de Sel 03/11/2007 16:12

Ce travail de photo sur les statues est tout aussi superbe que les macros.... Finalement merci le mauvais temps pour nous montrer ces petites merveilles....BisesFleur de Sel

Tietie007 02/11/2007 20:28

Très belle la photo avec le jeu de miroir !

volti 02/11/2007 18:42

Merci pour ce merveilleux rendez vous hebdomadaire..;-)
Les questions que tu évoques me touchent...
Prendre du recul sur les évenements pour mieux apprécier le mouvement, de la vie...
volti

Gi 02/11/2007 14:40

Tu as bien raison... le climat brise les envies de macros...En plus, tu m'as rappelé des souvenirs là...  Mais ce jeune homme assis, je pense l'avoir croisé à Sarlat... ce  n'est pas la Dordogne ?  Ou bien il s'agit d'une autre statue dans le Lot?  Faudrait que je fouille dans mes archives, je me souviens l'avoir photographié aussi.Bref, je sais que malgré le temps gris, tu trouveras toujours bien de quoi rassasier nos yeux avides... ;-)A bientôt !