Tentacules du Temps

Publié le par LAFONT

Grosse période de travail, je vous ai laissé deux semaines sans nouvel article et j'en suis désolé. Le Temps, toujours le temps, qui court bien plus vite que nous ....


Le Temps s'écoule, flot incessant d'évènements qui parsèment la trame de notre vie. Il prend sa source lors de l'éclosion d'une conscience, qui règle alors son rythme à l'unisson de l'Univers.

Il nous aligne ainsi sur cette vaste route qui conduit nos pas sur des rivages incertains.

Nous avons chacun notre temps, qui se divise à chaque instant en multitude de possibles, et cet arrbre infini se déploie en dessinant les fractales improbables de nos choix, voulus ou non.

Nous avons inventé des machines à arrêter le temps, afin d'en saisir quelques échantillons, entre deux infinis. Nous avons notre mémoire, nous avons la photographie, l'expression artistique en général, qui nous donnent les moyens de capturer et d'exprimer l'émotion qui s'exhale d'une miette de temps.

Le Temps est un compagnon indissociable de la Lumière, ils se génèrent l'un et l'autre, étroitement imbriqués en d'invisibles tourbillons d'énergie. En photographie, nous réglons le temps de pose, et la quantité de lumière qui passe dans l'bjectif. Ces délicats dosages  offrent de nombreuses variations de notre vision. Il faut y rajouter la précision du capteur ainsi que sa sensibilité, et nous avons alors une interface d'une grande précision pour visualiser le monde immense et tellement méconnu qui nous entoure.

En ce qui concerne la perception des autres consciences, de l'ensemble des êtres vivants qui peuplent notre planète, de l'humanité qui nous environne, toutes les entités avec qui nous partageons la Terre depuis des millénaires, nous avons notre Etre. Chacun de nous est comme un appareil photographique doté d'une sensibilité particulière, d'une précision de jugement et d'une finesse dans ses ressentis, capable de percevoir la Lumière intérieure d'Autrui, de le suivre au long de sa vie pour en appréhender les infimes changements.

Au delà de nos similitudes et différences purement physiques et subjectives, races, ADN, sexualité, moeurs, frontières, chaque être a sa place dans ce monde, et cet espace vital est l'espace de Tous, dès qu'on considère l'humanité en tant qu'ensemble cohérent, plutôt que comme un groupe disparate de tribus cramponnées à leurs acquis. Certes, la réalité est loin de nous donner l'exemple, mais si un certains nombre de valeurs sont indispensables pour vivre ensemble, je défends ces dernières en priorité.

Quelques figues ramassées au pied d'un arbre ... verdâtres, rougeâtres, petites outres molles, elles m'ont ouvert leur coeur et m'ont permit cette petite exploration au plus profond d'elles mêmes.

Quel est donc le lien avec le thème du Temps ?
Peut-être ces viscères tentaculaires, dans lesquelles les graines engluées se débattent pour échapper à un destin inexorable. Pourtant, elles naissent de ces tentacules qui les protègent malgré elles. Le monde est un cocon qui nous protège et nous opresse, jusqu'à ce que nous soyons libres de nous disperser er de former à notre tour un nouvel univers.

 C'est un peu tiré par les cheveux ? Certainement, mais j'assume ma vision, c'est comme ça !


 




Merci de vos visites
et de vos commentaires

Bon week-end et bonne semaine
à toutes et à tous

YVES

Publié dans Mes photos macro

Commenter cet article

~~ Kri ~~ 15/10/2007 13:47

Bon ben moi ca m'arrangeait ces 2 semaines sans articles A l'hosto y a pas le Wifi ;-)
Bonne semaine Yves

bunny62 15/10/2007 10:27

salut
tu as raison
chaque être a sa place dans ce monde
c'est pourquoi il faut penser aussi aux animaux qui sont des êtres
eniames ennob

Fleur de Sel 14/10/2007 21:48

    On a vraiment l\\\'impression d\\\'être au coeur de ces tentacules... du temps...

brigetoun 13/10/2007 09:07

fascinanteq ces photos. Pour ce qui nous protège quand nous sommes faibles n'est ce pas plutôt nos parents ou la Spciété (tu moins ça le devrait) ?

Christian 12/10/2007 19:20

Bonsoir Yves,
De magnifiques effets !
Bon week-end,
Christian