Hommage à la Lumière

Publié le par LAFONT

Cette semaine, je vous offre quelques réflexions,au sens propre et figuré, sur le rôle de la lumière dans nos perceptions humaines ainsi que les émotions qu'elle peut susciter, même les yeux fermés...
Flexions, Réflexions, reflets changeants au cours des heures et au ryhtme des saisons, la lumière ondule sous nos yeux, comme les physiciens l'ont si bien démontrés. Des corpuscules insaisissables, aux dimensions infinitésimales, les photons, nagent sans répit sur les vagues ondoyantes des rayons lumineux, heurtent sans dommage nos cellules rétiniennes, et y déposent des fragments de réalité.
Notre consicence les combinent pour nous faire ce cinéma continu qui dessine la trame de nos vies éphémères.  Chacun de nous peut traduire, à sa manière, ces étincelles aux orbites aussi errratiques que peut l'être notre réel.
Impressionnistes ou cubistes, photographes, ou simplement poètes ou musiciens, les humains transcendés par ces rayons solaires qui contribuent à leur survie, vibrent au rythme de cette symhonie solaire, qui s'étent au plus profond du Cosmos.



 

La lumière joue sans cesse avec le réel et inonde nos visions de ces effluves colorés, chatoyants et irisés qui sont les reflets cachés de mondes adjacents, hologrammes vivaces qui se mêlent aux artefacts  si banals de notre quotidien.

La lumière rend transparente toutes les matières, en superposant ces voiles irisés qu'elle traverse au cours de ses longs périples. Elle donne vie à la matière, en tissant des textures à travers les ombres.

Que serait pour nous un monde sans lumière ? Tout notre environnement serait froid et sans vie, aucune couleur ne viendrait caresser nos quotidiens maussades. Même la pierre s'en repaît, la transforme et nous en renvoie une parcelle embellie, chaude  et veinée de textures complexes.

La lumière défie l'Espace. Elle confine nos perceptions dans un cadre précis qui fixe nos limites au sein de cette gigantesque machinerie qu'est l'Univers, du moins celui que l'on dit "connu". Si nous étions capables de la suivre, voire de l'enfourcher comme une monture cosmique, elle nous emmenerait certainement au sein de dimensions nouvelles et indicibles.

La Lumière traverse parfois des obstacles, mais rien ne l'arrête vraiment. Ces trajets contrariés dessinent avec une grande finesse les portes qu'elle traverse.
r

La Lumière donne à chaque objet une ombre qui le suit. Ce "Non Reflet" n'est aucunement une absence, mais la preuve tangible de l'existence de l'objet éclairé. Une ombre n'est jamais noire, contrairement aux apparences, sa couleur est une remarquable combinaison qui dépend des propriétés d ela lumière elle-même, de l'objet et du support de l'ombre. Vous pourrez remarquer la couleur des ombres sur des tableaux de peintres impresionnistes; certains ont volontairement amplifié ces teintes, leur vision étonnante n'a jamais été aussi proche de la réalité physique de la Lumière.

La Lumière prête à l'Ombre, le temps d'un fugitif rayon, la texture de cet écran qui en affiche le détail et qui lui donne une autre Vie, un autre Sens. Il en est ainsi de nos relations avec Autrui, nous finissons par devenir transparent à ses yeux, et l'union des consciences forme une troisième Entité, qui n'est ni l'Un ni l'Autre, mais la fusion de leurs consciences respectives, Egregor issu d'une prodigieuse Alchimie.

La Lumière défie le Temps, lorsque nos yeux perçoivent  l'image qu'elle véhicule, la réalité dont elle est issue s'est déjà évaporée, dissoute dans l'abîme du Temps, ce qui ne signifie aucunement un retour au Néant. La Lumière crée le Réel, au fur et à mesure de son avancée sur chaque atome de notre Monde, elle contient en elle-même la mémoire de l'Univers en marche. Chaque pause sur notre rétine libère un fragment du message, nous éblouit, nous rassure, nous émerveille et nous fait cligner les yeux de bonheur.


J'espère que mes petits discours pseudo philosopho-métaphysiques ne vous ont pas trop ennuyé ! Je rappelle que la Lumière est à la Photo ce que le Pinceau est à la peinture et je lui devais cet humble hommage.

J'espère également que vous avez bien profité de ce week-end !


Je vous remercie sincèrement de vos visites
et de vos commentaires

A bientôt, et bonne semaine
à toutes et à tous

YVES

Publié dans Mes photos macro

Commenter cet article

orient 01/11/2007 15:37

bonjour
puisque tu aimes la photographie j'aimerai que tu viennes partager tes photos avec nous sur http://palmiereveur.forumparfait.com   merci d'accepter l'invitation à bientot

sev 28/10/2007 19:24

les deux première photos de cette séries sont vraiment superbe !!! les couleurs Mmmmmmmmmmmmmm un délice, comme a chaque visite...

Mahina 19/10/2007 22:14

Bel hommage à la lumière, j'aime beaucoup la dernière..

G de B 07/10/2007 11:55

Là, tu prêches une convaincue...J'ai découvert la lumière depuis que je me suis mise à la photographie !

christel 06/10/2007 09:22

Bisous du week-end !!!! christel