Lyrisme de l'iris

Publié le par LAFONT

Cette semaine, l'iris a encore ma préférence, je l'observe le matin, et le soir, chaque jour qui s'écoule le transforme sans d'étranges anamorphoses.



A peine entré dans l'Antichambre de la Nuit, l'Iris secoue sa grosse tête bleutée, ses longues oreilles veloutées vibrent au moindre son qui les effleure.

Enfin seul dans la pénombre du crépuscule, l'Iris déploie les orbes délicates et ourlées de se smultiples langues aux papilles avides et  frémissantes .

A l'affût  de la Vie tapie dans la Pénombre, l'Iris se penche de part et d'autre, son regard acéré transparaît sous sa coiffe de Chapelier Fou.

Le puissant tropisme qui l'anime  remodèle  son corps polymorphe, mimétisme issu d'une mémoire biologique antédiluvienne. L'Iris devient Etoile aux bras de Lumière.

Les Astres qui peuplent l'Infini au dessus de lui attirent ses membres engourdis par l'arrivée imminente des Ténèbres. Ton son être se dresse, pédoncules étranges dressés vers le Firmament.

A peine sorti des ultimes lueurs du Jour,  l'Iris  enfin apaisé  replie son manteau nocturne avant de s'assoupir dans des songes cotonneux et aussi mystérieux que lui-même.


Je vous remercie pour vos visites régulières
et vos commentaires
qui m'encouragent à renouveler
ces séries hebdomadaires de photos.

Bon week-end à toutes et à tous

YVES

Publié dans Mes photos macro

Commenter cet article

Annickos 27/07/2007 18:15

Avec "nos" encouragements pour de nombreux, trés nombreux, renouvellements, .à l'As des AS..... Annick P

~~ Kri ~~ 06/05/2007 19:35

Autant de talent dans tes mots que dans tes photos!

Naturella 04/05/2007 21:16

Tes très belles photos m'ont rappelé cette adorable gamine blonde et  rigolote qui s'appelait Iris ....bises à toi Yves et bravo pour ton courage de venir visiter tous nos blogs si nombreux

GdB 04/05/2007 17:16

Le Grand Architecte (s'il existe) est un grand artiste. L'iris n'est pas ma fleur préférée, mais chez toi, elle est magnifique. Un bijou. Une robe de grand couturier. Un luxe. Tu sais toujours nous en mettre plein la vue... au sens propre !

joelle 03/05/2007 20:44