Univers confit

Publié le par LAFONT

La lecture de cet article risque de faire saliver inconsidérément les gourmands invétérés que vous êtes ! A l'approche des fêtes de Noêl, nos sens gustatifs sont fortement sollicités par des parfums, saveurs, et textures odorantes. A l'issue de la fabrication d'un cake maison (dont je vous livre la recette à la fin de cet article), mon regard s'est posé sur l'amoncellement luisant et coloré des fruits confits qui attendait sagement le moment de plonger dans la pâte veloutée aux effluves de crème de cassis et de fleur d'oranger.

Tel Philémon dans ses aventures délirantes contées par l'illustre dessinateur de bandes dessinées Fred, j'ai saisi ma lorgnette magique, j'en ai pointé la petite extrémité sur le trésor sucré et confit, et j'ai été comme aspiré vers une autre dimension. Mon corps s'est allongé et effilé come une aiguille, et s'est glissé sans la lorgnette pour en jaillir à l'autre extrémité dans un gros bruit mou.
Sous mes pieds, le sol était poisseux et je me suis relevé péniblement pour m'immobiliser dans l'admiration d'un paysage inouï. J'étais environné de montagnes multicolores, aux reflets vifs et irisés. Une odeur envoûtante et mielleuse montait vers mes narines dont les parois battaient la mesure des pulsations de ma gourmandise !
J'ai respiré à fond, pour me délecter de cette saveur fruitée et enivrante. Ma curiosité exacerbée a conduit mes pas crissants au pied d'un ce ces monts délicieux.


 

Mes mains tremblantes d'émotion se rapprochent des parois de la montagne, effleurent sa surface aux boursouflures inégales. J'ose enfoncer légèrement mes doigts dans cetet matière collante, tiède et luisante. J'admire en silence les transitions colorées de ces joyaux entremêlés, blottis l'un sur l'autre, dont l'union chaotique forme cet ensemble enchanté.

 

Sous une pression plus accentuée de mes mains, une ouverture se forme devant mes yeux. Je distingue au fond une lueur blafarde et lointaine qui éclabousse les parois d'éclairs fantômatiques. Une grotte ! Son entrée irrégulière et spongieuse m'invite à passer dans un message indicible et odorant. Je progresse tranquillement, chacun de mes pas chante une mélopée étrange : "crouich, crouich ..." lorsqu'il se colle, puis se décolle de ce sentier confit.

 

L'éclairage vert pâle qui prédominait laisse la place à tes tonalités plus chaudes, rouges, orangées. Je me repose un instant, et ne peux m'empêcher de me lécher les doigts, plaisir solitaire au sein cette intimité sucrée. Lentement, je fais un tour sur moi-même, et découvre, suspendues devant moi, d'admirables concrétions, transparentes et moirées.

 

A regret, mais guidé par mon insatiable curiosité, je continue mon chemin dans les méandres pâteux de la grotte confite. Petit à petit, je sens une douce chaleur s'exhaler des parois suintantes de nectar. j'ai du descendre à une profondeur importante et me rapprocher du magma en fusion qui doit bouillonner sous mes pieds. Un torrent de lave fruité s'est écoulé ici en des temps lointains. Cette grosse perle marbrée en témoigne, elle diffuse une lumière ambrée et chatoyante.

 

Je sens soudainement mes pieds baigner dans une substance plus liquide. Je baisse les yeux sur un lac de cédrat, gelé et saupoudré de petites bulles miroitantes. Sa surface me renvoie d'impossibles reflets issus des profondeurs lointaines. je décide de rester en ces lieux à jamais, perdre mon regard au sein de ces camaïeux multicolores, me repaître sans fin de ces fruits magnifiques, tel Hansel dans la maison de la sorcière. Une série incessante de "biiip-biiip" déchire ce voile onirique qui m'enveloppait dans une douceur sans égale. Un autre monde m'appelle, le four doit être chaud et je dois terminer mon cake au plus vite. je reprends la lorgnette, la porte à mes yeux, et m'arrache à cet univers sucré qui m'aurait à coup sûr métamorphosé en Yves Confit !

 


C'est la fin d'un grand voyage, je regarde une dernière fois le petit plateau dans lequel attendent sagement les fruits confits, impatients de se baigner dans la pâte ! D'un geste sûr, je verse le contenu dans la jarre, remue le tout avec amour, et achève sans remords la préparation du gâteau.


Pour clore cette aventure, voici la recette de mon cake :

Préchauffer le four à thermostat 7 / 8
Dans un saladier, mélanger 60 grammes de beurre doux (barratte bio, il ne colle jamais) et deux cuillers à soupe de sucre roux cristallisé (bio aussi).
Si vous aimez le beurre, vous pouvez monter à 100g, idem pour le sucre !
Ajouter dans le saladier les jaunes de trois gros oeufs et les mélanger le tout, il y a des grumeaux, c'est normal !
Faire monter en neige les blancs des trois oeufs dans un bol, un peu de citron ou de sel aide à monter plus vite
Ajouter délicatement la neige dans le saladier, et remuer doucement avec une cuiller en bois, sans liquéfier le mélange Ajouter sans mélanger encore 5 à 6 cuillers à soupe pleines de farine (bio 65)
Ajouter un demi sachet de levure chimique
Ajouter selon vos goûts des raisins de Corinthe, des fruits confits, une cuiller de rhum, une cuiller de crème de cassis, deux cuillers de fleur d'oranger, une cuiller à café de cannelle, une pincée de gingembre.
Mélanger le tout sans forcer
Beurrer ou huiler un moule à cake (rectangulaire)
Vider la saladier dans le moule et donner le saladier à vos enfants, à votre chien, à votre chat, à votre poisson rouge, à votre tortue, à votre perroquet, à votre facteur, ou à votre voisine pour lécher les bords.
Mettre au four pendant environ 20 minutes
Le gâteau doit gonfler, dorer légerement et se fendre au milieu Vérifier avec un couteau que l'intérieur est sec
Baisser le four à thermostat 3/4 et laisser finir de cuire de 30 à 50 minutes
Démoulez le, et mangez le tiède ou froid comme vous voulez, avec vos enfants, votre chien, votre chat, votre poisson rouge, votre tortue, votre perroquet, votre voisine ou votre facteur, ce n'est plus mon problème !
Si le gâteau est raté ou que vous êtes malade après ingestion, envoyez moi la photo du résultat, je vous dirai ce qui ne vas pas.

Bon appétit !

Je vous souhaite un très bon week-end, après la tempête, le calme et le soleil sont de retour !

Amitiés à toutes et à tous
Merci de vos visites et de vos commentaires

YVES

Publié dans Mes photos macro

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Andrée 25/01/2007 04:41

Bonjour .. je n'ai qu'effleurer cet endroit mais je vais y revenir à coup sur Il est [IMG]http://img153.imageshack.us/img153/5302/superbe3ip4uc.gif[/IMG]

Nathalie 15/12/2006 15:49

il te reste au bout de gâteau? bisous

angie 15/12/2006 15:14

christel/seuleaumonde 15/12/2006 10:46

deuxième bisou!!! christel

stella 15/12/2006 08:35

ça faisait un bail que je n'etais pas venue et je ne le regrette pas, les photos sont colores, sucrees.
bonne fin de semaine