Eclosions au soleil

Publié le par LAFONT

Au moment de sa germination, la graine, comme tout être vivant, possède inscrit dans ses gènes le cycle de sa destinée. La vision d'un bouton de fleur, nous raconte déjà son épanouissement à venir. Le passé n'est jamais en arrière, le futur n'est pas devant nous ...
Nous errons le long de notre vie sur une boucle infinie, parfois nous retrouvons des pas déjà tracés. Où se trouve le point de départ, où se trouve l'arrivée ? Depuis des éons, le cycle de la vie se déroule sans faille, la vie refait surface après des cataclysmes inconcevables, l'homme la malmène également depuis quelques millénaires. L'observation des phénomènes naturels et de la nature nous pose plein de questions sur nos origines, et la finalité de ce cycle grandiose. Pour obtenir quelques embryons de réponses, certains décortiquent, dissèquent, détruisent la Vie ... Une observation ouverte et sensible aux mystères qui nous entourent apporte une compréhension d'un niveau très différent. Deux approches, deux philosophies, deux opposés; la Guerre et la Paix, l'Addition et la Négation, l'Entropie et le Chaos en illustrent certains aspects.
On peut capturer une grenouille et l'écarteler sur une table de dissection, la torturer des heures pour tenter de comprendre le rôle de ces délicats mécanismes qui l'animent, nous n'aurons jamais de réponse satisfaisante de cette manière.
Je préfère m'asseoir au bord de l'eau, écouter son croassement, admirer sa nage vigoureuse et m'étonner de la vivacité avec laquelle elle gobe mouches et frelons. En regardant d'un peu plus près, je serai fasciné de voir tous les intermédiaires, des oeufs gélatineux, aux têtards si ressemblants à nos spermatozoïdes, qui conduiront à cet amphibien.
Je me suis quelque peu éloigné des photos de cet article, hélas, aucune grenouille à vous présenter pour le moment, donc, retour aux fleurs, et soyez indulgents pour cette petite diversion métaphysique qui m'a traversé l'esprit au cours de la rédaction de cet article !

 

Rose trémière (latin Althaea Rosea), famille des Malvacées


Gaillarde (latin Gaillardia Grandiflora), famille des Astéracées


Cette fleur m'est inconnue, un pied est subitement apparu, en voici un bouton et un détail du coeur.
Si quelqu'un la connaît, je serai heureux d'en connaître le nom !

La canicule présente depuis quelque temps me tient plutôt au sein de murs bien frais, mais le matin et en fin de journée, l'occasion se présente quand même pour quelques clichés de fleurs. Les insectes se font rares cette année, sans doute à cause d'un tardif printemps et de la chaleur précoce, je n'ai pas pu en photographier comme l'année dernière à la même époque. Je reste donc encore sur le thème des fleurs.

Avant mon départ dans les Pyrénées le 22 Juillet, je tâcherai de poster encore deux articles. Mon blog sera ensuite au repos pour se réveiller après le 15 Août.
En attendant, bon courage à ceux qui travaillent encore, et bonnes vacances à ceux qui sont partis, et pour les autres, euh ... Bon, amitiés à toutes et à tous !

YVES

Publié dans Mes photos macro

Commenter cet article

feuilllle 18/08/2006 10:25

si j'ai bien compris, c'est bientôt le reveil de ce blog apres les vacances?....on en redemande!!!sourires

feuilllle 16/08/2006 07:10

bonjour Yvesmerci des formidables imagesvous êtes dans mes liens(très pratique pour aller vous visiter!)sourire à vous

marie-claude 12/08/2006 20:47

Tes photos en macros sont superbes !!Fleurs et insectes!!!J'en prends aussi , j'adore la nature  et sa faune  !!
Bonne soirée
RIMA

Jean-Michel Berts 11/07/2006 02:50

J'aime cette composition

béatrice 10/07/2006 00:24

Superbe sont ces fleurs.Celle qui est un mystère serait bien la "gaillarde"Gaillardia. Astéracées oui Mr Gaillarde a bien existé au 17 ème siécle.Un grand bravo pour toutes ces photos qui nous font rêver.Béa