Enchaînements déchaînés

Publié le par LAFONT

Curieux mécanisme découvert sur la margelle d'un puits ... La rouille a entrepris de le dévorer, ainsi qu'une sorte de plante grimpante qui l'entortille de telle façon qu'on ne voit plus très bien où commence la plante et où se termine le système ... La symbiose est-elle possible entre feraille et végétal ?

 

Les maillons de la chaîne s'enroulent et s'entrechoquent comme les évènements de la vie, l'ensemble crée au cours de son enroulement un ensemble inextricable, difficile de revenir en arrière, et de retrouver nos origines, l'aube de tous nos printemps. Il faudrait pour celà découvrir ce qui se cache, couche après couche, gratter la rouille qui encombre les murs de notre conscience, et trouver un sens à tout celà, dérouler comme un cocon de soie le fil ténu qui tisse notre vie et les liens qui nous unissent à autrui.



A bientôt, merci à toutes et à tous de votre fidélité lors de vos visites et de vos commentaires, qui me procurent sincèrement un grand plaisir.

Publié dans Mes photos macro

Commenter cet article

Elizabeth 24/11/2005 22:14

je découvre ton blog depuis peu. Les photos sont très belles, surtout pour quelqu'un qui aime la nature. Je suis assez fascinée de voir les commentaires qu'une chaîne rouillée peut susciter ; superbe!

Lady Angel 15/11/2005 15:25

Mi revoilou,

Et parfois, on a bêtement ou sauvagement l'envie de couper tout à la base parce qu'il nous semble que tous ces maillons sont bien trop enchevêtrés....et puis non car sinon...patatrak méga cata. Alors il vaut mieux vivre avec ce p'tit bordel en guise de bagage et s'en dépétrer à notre manière mais ne rien laisser tomber ici ou ailleurs...lol
Merci beaucoup de tes comm.
Mets nous en encore plein plein les yeux !lol
bisous bisous
Lady

Eric 13/11/2005 15:17

Bonjour mon cher Yves
Je ne te met rien ici pour le moment mais je reviends dès que possible. (comme tu as vu sur mon com enregistré je n'ai pas le temps)
Amitiés
A très bientôt

clicclac 12/11/2005 22:17

Magnifiques images à ne pas montrer à un prisonnier

unelorgnettemagique.com

Moyra 12/11/2005 20:31

Bouhouhou! il faut que je recommence mon comm qui a disparu!
Bonsoir Yves,
ces images lourdes de sens m'interpellent ainsi que tes mots. J'ai parfois en regardant cette belle rouille décorative et aux couleurs de l'automne envie de faire confiance à la vie. Que cette rouille enchaîne à son tour un lourd passé qui n'a plus court et qui nous freine. Nos racines comme cette plante, nous les sentons et n'avons nul besoin de les contempler. et si comme elle, nous tentions de nous éléver vers la lumière en faisant confiance à la vie? Ton dernier article a comme un goût d'au-revoir et j'espère que tu ne vas pas nous laisser trop longtemps sans ta vision sur le monde fort belle et magique. Bisou et bon week-end