Premiers tests avec un objectif inversé

Publié le par LAFONT

Toujours en quête d'élargir mon champ de vision, j'ai testé une technique utilisée en photo reflex pour obtenir de forts grossissements ; l'objectif inversé. Mon père m'a pr^été pour l'occasion un objectif de reflex argentique, Olympus Zuiko 50mm, très lumineux (F1,4), au filetage de 52 mm. A l'aide de bagues de récupération, j'ai réussi à fixer cet objectif monté à l'envers, sur un adaptateur fixé sur le nez de mon appareil. Voici le résultat avant fixation sur l'appareil (de la droite vers la gauche : adaptateur 52mm + bagues + objectif à l'envers)
 
Le montage alourdit un peu l'appareil, il faut donc bien le tenir lors de la prise de vues
L'obectif inversé est réglé à ouverture maximale (F1,4) et la mise au point réglée sur l'infini, comme l'appareil. Ce dernier est réglé en priorité ouverture (mode A) à F8, en mode autofocus ou manuel ordinaire (plus de super macro). La distance de mise au point est d'environ 3 à 5 cm, mais les bords de l'image sont floutés et plus sombre (effets de vignettage). Il convient donc de bien recadrer pour ne garder que la partie centrale, bien définie. Le grossissemnt obtenu est de presque trois fois celui de la super macro. Dans mon cas, le champ photographié est de 17 mm sur 13 mm,  proche du rapport 1:2.
Voici quelques résultats obtenus avec cette technique intéressante.
 
 
 

Ces mystérieux motifs sont les circuits d'une puce électronique (processeur Pentium) du même genre que celle qui équipe et fait fonctionner vos ordinateurs. Là voici en taille "normale", après ouverture du capot :
 
Enfin, quelques essais sur le monde vivant, c'est la première fois que j'ai pu obtenir les facettes d'un oeil de tipule aussi nettes.
 
 
 
 
Les conditions d'éclairement sont assez critiques, et conditionnent la netteté finale.
Pour tester les performances macro de votre appareil, prenez une photo d'une règle graduée avec le maximum de grossissement possible (mode super macro par exemple). Plus le champ mesuré sur la photo est petit, plus votre appareil est performant en grossissement.
Le grossissement de référence est 1 :1 , ce qui signifie qu'un objet de 5 mm aura 5 mm également sur le capteur de l'appareil. Un grossissement de 1 : 2, signifie qu'un objet de 10 mm ne mesurera que 5 mm sur le capteur. Le mode super macro de nombreux compacts et bridges numériques n'est que de l'ordre 1 : 4 (un objet de 4 mm ne mesure que 1 mm sur la  capteur).  Il faut connaître les dimsnesions de son capteur pour calculer alors le rapport de grossissement.
La technique de l'obectif inversé me permet d'obtenir de rapport 1 : 2, et si mon zoom était plus puissant ( X7 au lieu de x4), je pourrais avoir le rapport 1 : 1 .En effet, le grossissement est égal à la focale de l'appareil que divise la focale de l'obectif inversé (utilisez la focale réelle, pas celle en équivalence 35 mm).
n'hésitez pas à me poser de squestions si ce sujet vous interpelle, fournissez moi me modèle de votre appareil et je vous indiquerai ses possibilités en macro, ainsi que l'existence d'adaptateurs appropriés.

Commenter cet article

Marie Soleil 19/01/2009 13:26

Très bonne idée cette inversion, je vais essayer.Bonne  journée.Marie

angelus68 14/12/2008 10:58

Technique de plus en plus répandue dû au faible coût et aux possibilités de grossissement qu'elle induit.Je suis ausi interessé pour y passer, et je vous félicite du résultat obtenu... j'espère arrivé au même résultat!

jane 07/05/2008 10:52

Quelle technique !! J'avoue que j'aimerais bien apprendre ! Mon zoom est de 1/4 , il paraît qu'il est bon , mais ce n'est pas du matérièl de spécialiste !

Joëlle 15/03/2008 02:00

Oh mais dis-donc, drôlement technique. J'ai à peu près compris mais dis-moi, as-tu adapter çà sur un reflexe numérique ? j'suis pas très championne dans la technique alors peut-être que ma question est ridicule. Je dois d'ailleurs acheter un nouvel appareil et j'avoue que ce n'est pas facile de choisir. Bon W.E

Anna 18/08/2007 16:37

Je suis sur le point d'acheter un appareil de photo plus performant que mon petit olympus compact et je reste baba devant tes super macros d'insectes... C'est exactement ce que j'aimerais obtenir... mais je suis vraiment très nulle en technique ( quand te considères comme "amateur", alors, je ne trouve pas de mot qui corresponde à mon minuscule niveau ). En fait, ce qui me plait, c'est de trouver le sujet, d'essayer de capter son image le plus nettement possible, mais quand il s'agit de faire des mises au point avec les boutons, les objectifs, alors là, il n'y a plus personne.  :(( 
J'imagine que pour obtenir des photos de ton niveau, faut quand même s'y connaître un minimum ou en plus être "bricoleur"
Si encore on trouvait dans les magasins des vendeurs qui soient un peu plus spécialistes de la  technique "macro"...^^!
Faudrait que je trouve des cours ou des stages spécialisés en macro-photo :)
Bisous Yves... et fais nous toujours autant rêver !
:)) Anna